MON DOUX FANTÔME

  Écrit par Joanie Robert

 


L’automne et sa fraîcheur sont arrivés! Il est temps de sortir votre pyjama confortable, le chocolat chaud et les belles activités, collés en famille. C’est l’occasion rêvée de confectionner un magnifique bricolage d’Halloween,
aussi douillet qu’un nuage.

Mon doux fantôme est à la fois un bricolage accompagné d’une expérience de motricité fine. Cette activité est une belle façon de profiter de notre thématique préférée de l’automne, elle saura réunir les plus petits comme les plus grands.


Ce dont tu as besoin:

  • Une feuille blanche ( ou un dessin de fantôme )
  • Un crayon feutre noir
  • Une paire de ciseaux
  • De la colle blanche liquide
  • Des boules de coton ouate
  • Une pince à linge
  • *Optionnel pour accrocher / suspendre: Poinçon, ficelle, fil à pêche, gomette...

 

Après avoir réuni le matériel, vous êtes prêts à vous lancer dans l’activité.


Pour les minis, utiliser le soutien d’un adulte pour tracer le fantôme, les yeux et la bouche. Vous pouvez jouer avec les expressions faciales en traçant des yeux et des bouches de différentes formes. Les plus vieux peuvent tracer leur propre fantôme, ses yeux et sa bouche.

Vous pouvez aussi utiliser ce dessin de fantôme.

Par la suite, découpez le fantôme ainsi que les parties du visage.

Appliquez la colle sur le fantôme. Si (comme chez moi) vous avez droit à un petit lac de colle, souvenez-vous qu’ils apprennent tranquillement à retenir leurs excès. Il n’y a pas de meilleure façon d’apprendre qu’expérimenter dans le plaisir!


Pour la suite de votre œuvre, utilisez la pince à linge pour attraper les boules de ouates et déposez-les sur la colle.

Répétez cette étape jusqu’à ce que vous aimiez l’apparence et le confort de votre petit fantôme.

Lorsqu’il est terminé, collez ses yeux et sa bouche.

Si votre petit fantôme est un peu humide dû à l’excès de colle, laissez-le sécher
le temps de boire un bon chocolat chaud.

Une fois bien sec, faites un petit trou dans le haut et installez la ficelle, vous
pourrez ainsi le suspendre.

Vous pouvez aussi remplacer la ficelle par un fil de pêche, vous donnerez l’impression que le fantôme flotte dans les airs.

Pour ma mini, j’aime aussi installer mon fantôme sur une porte ou un mur à sa hauteur à l’aide de gommettes. Elle peut alors s’amuser à passer sa petite main dessus et sentir sa douceur à tout moment.

Le plus merveilleux est de voir comment chaque fantôme sera aussi unique que l’enfant qui le confectionnera.


Ce que votre mini apprend :

  • Domaine physique et moteur 
  1. La motricité fine : manipuler, utiliser un crayon, un ciseau et une pince
  2. Contrôler la pression sur la colle
  3. Schéma corporel : Reconnaître les parties du corps, leur espace et leur proportion (yeux et bouche)
  4. Perception sensorielle (tactile) : les textures
  • Domaine langagier 
  1. Expression des idées par la création artistique : la créativité et les libertés prises par l’enfant pour réaliser son œuvre 
  2. Compréhension du langage parlé : comprendre le sens des consignes qu’il reçoit
  • Domaine cognitif
  1. Créativité : expérimenter différentes façons de faire, imaginer son personnage
  • Domaine social et affectif
  1. Confiance et estime de soi : montrer sa réalisation
  2. Autonomie : faire par soi-même, accomplir un projet


J’espère que vos petits trésors s’amuseront à créer leur petit fantôme. Un joli petit compagnon pour une douce nuit d’Halloween

Joyeuse Halloween!

 

Crédit photo : @joanier18

Joanie Robert, Maman, éducatrice et professeure de danse @joanier18

Laisser un commentaire